La protection des droits d'auteurs
               
Mode de paiement
 
Œuvres d'arts françaises  
 
Made in France 
 
Livraison & Retour 
GALERIE 
Jardin dans le Ciel
@CCOMPAGNE
© 2020

Myriam Zouaghi-Maulet

Myriam Zouaghi-Maulet est une peintre française,

dont l'inspiration est puisée tout droit de la Nature

Propos d'artiste

     Originaire de Thonon-les-Bains, dès mon plus jeune âge, la peinture fut un moyen d’expression.

 

Je me suis beaucoup intéressée à la peinture des grands maîtres, afin d’approfondir et comprendre leurs techniques. Le dessin est un passage obligé qui nécessite une réflexion. Il s’agit pour moi des premiers instants de création. Une forme d’épreuve. 

 

Mon inspiration s’est étayée en approfondissant les œuvres de Claude Monet, Rembrandt Harmenszoon van Rijn, Paul Cézanne, Vincent Van Gogh, Eugène Delacroix, Henri Matisse, Paul Klee, Hiramatsu Reiji que j'ai découvert avec bonheur à Giverny.

 

J’ai cultivé mon jardin artistique grâce à une fréquentation assidue des musées, à la lecture de correspondances  d’artistes ou de collectionneurs.

 

Il faut apprendre à travers l’expérience des autres, étudier patiemment et trouver sa propre personnalité.

 

L’aboutissement d’une toile est toujours une interrogation. Est-on allé assez loin ? Quel sera le regard de l’autre ? Pourquoi ai-je interprété ce paysage ainsi ? Est-ce la bonne lumière, la bonne technique ? Dois-je me détacher des Maîtres ? 

 

Vivant dans l’Eure, la lumière du Vexin Normand et ses paysages, l’Epte, les bords de Seine et ses falaises de craie sont d’inépuisables sujets. 
Le lac Léman et ses paysages, la navigation et les fascinants bateaux « Belle époque » de la flotte suisse sont une source d’inspiration marine.

 

Le support photographique est un outil de travail, un moyen qui me permet de peindre sereinement, sans me soucier des variations de la lumière et des caprices du temps. J'admire les peintres qui ont le courage de peindre d'après nature, qui affrontent les éléments, qui sont en contact !

J'ai expérimenté cette technique grâce au concours d'Anna Filimonova, dans le village de Fourges. Mais je reviens à la photographie, qui me permet de choisir quand et comment j'aborderai un tableau. Je peux étudier longuement le sujet avant de me lancer. Les peintures de l'exposition " Un instant de nature " , présentées ici, sont directement tirées des photographies de mon amie Dominique Daquin, dont l'Epte est un sujet inépuisable. 

 

Myriam Zouaghi-Maulet